Les Lymphocytes T - Ma Biologie

Cours

jeudi 17 août 2017

Les Lymphocytes T

Les lymphocytes T défendent notre organisme contre les pathogènes. Leur efficacité résulte de leur capacité à reconnaître de manière spécifique un pathogène donné et à déclencher une attaque adaptée.



Chaque lymphocyte T est doté d’un récepteur capable de reconnaître de manière spécifique une portion d’un pathogène donné.
Ces récepteurs sont différents à la surface de chacun de nos lymphocytes T, permettant ainsi à notre organisme de reconnaître une grande diversité de pathogènes.

Les lymphocytes T, aux récepteurs variés, sont conçus au niveau du thymus. Une fois produits, ils vont sortir du thymus et emprunter la circulation sanguine pour rejoindre les ganglions lymphatiques.

C’est dans les ganglions lymphatiques qu’ils vont rencontrer les différents pathogènes qui infectent notre organisme.
En effet, les pathogènes sont transportés par notre système immunitaire au niveau des ganglions pour être présentés aux lymphocytes T.
Dans le cas où un lymphocyte T reconnaît de manière spécifique un pathogène, il s’active et se multiplie.

Les lymphocytes T spécifiques du pathogène sont alors prêts à engager la lutte contre le pathogène reconnu.
Il existe plusieurs sous-types de lymphocytes T, dotés d’armes différentes pour lutter contre les pathogènes. Les lymphocytes T CD8 (aussi appelé lymphocytes T tueurs) sont capables de tuer les cellules de notre organisme infectées par le pathogène reconnu. Les lymphocytes T CD4 (aussi appelé lymphocytes T auxiliaires) apportent un soutien aux autres cellules du système immunitaire en participant à leur activation.

Dans les ganglions, ils vont participer à l’activation des lymphocytes B, producteurs d’anticorps et à l’activation des lymphocytes T CD8. Ils apporteront également une aide aux cellules du système immunitaire sur le site de l’infection, qu’ils rejoindront en passant par la circulation sanguine.


En résumé, pour combattre un pathogène efficacement les lymphocytes T se déplacent, en empruntant les vaisseaux sanguins, de leur site de production (le thymus) vers le site de présentation des pathogènes (les ganglions), pour enfin gagner le site de l’infection. Ils sont donc sans cesse en mouvement dans l’organisme et vont interagir avec une grande variété de cellules. Parce que les lymphocytes T doivent se trouver au bon endroit, au bon moment et rencontrer les bons partenaires pour défendre efficacement notre organisme, leur mobilité et les interactions cellulaires qu’ils vont établir doivent être bien orchestrées.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire