Le Larynx - Ma Biologie

Cours

lundi 10 septembre 2018

Le Larynx

Le larynx est une structure cartilagineuse inférieure au laryngopharynx qui relie le pharynx à la trachée et aide à réguler le volume d'air qui entre et sort des poumons.
La structure du larynx est formée de plusieurs morceaux de cartilage. Trois grandes pièces cartilagineuses - le cartilage thyroïde (antérieur), l'épiglotte (supérieure) et le cartilage cricoïde (inférieur) - forment la structure principale du larynx. 

Le larynx


Le cartilage thyroïde est le plus gros morceau de cartilage qui compose le larynx. Le cartilage thyroïde se compose de la proéminence laryngée, ou «pomme d'Adam», qui tend à être plus proéminente chez les mâles. 

Le cartilage cricoïde épais forme un anneau, avec une large région postérieure et une région antérieure plus mince. Trois plus petits cartilages appariés- les aryténoïdes, les corniculaires et les cunéiformes - s'attachent à l'épiglotte et aux cordes vocales et aux muscles qui aident à déplacer les cordes vocales pour produire la parole.

Le larynx s'étend du laryngopharynx et de l'os hyoïde à la trachée.

L'épiglotte, attachée au cartilage thyroïdien, est un morceau de cartilage élastique très flexible qui recouvre l'ouverture de la trachée. En position «fermée», l'extrémité non attachée de l'épiglotte repose sur la glotte. La glotte est composée des plis vestibulaires, des vraies cordes vocales et de l'espace entre ces plis. Un pli vestibulaire, ou faux cordon vocal, est l'un d'une paire de sections plissées de la membrane muqueuse. Une véritable corde vocale est l'un des plis membraneux blancs attachés par le muscle à la thyroïde et aux cartilages aryténoïdes du larynx sur leurs bords externes. Les bords intérieurs de vraies cordes vocales sont libres, permettant l'oscillation pour produire le son. La taille des plis membraneux des vraies cordes vocales diffère entre les individus, produisant des voix avec différentes plages de hauteur. Les plis chez les mâles ont tendance à être plus grands que chez les femelles, ce qui crée une voix plus profonde. L'acte de déglutition provoque le soulèvement du pharynx et du larynx, ce qui permet au pharynx de se dilater et à l'épiglotte du larynx de basculer vers le bas, en fermant l'ouverture de la trachée. Ces mouvements produisent une plus grande surface à traverser, tout en empêchant les aliments et les boissons d'entrer dans la trachée.

Les vraies cordes vocales et les replis vestibulaires du larynx sont vus inférieurs du laryngopharynx.

Continu avec le laryngopharynx, la partie supérieure du larynx est bordée d'un épithélium pavimenteux stratifié, en transition vers un épithélium cylindrique cilié pseudo stratifié qui contient des cellules caliciformes. Semblable à la cavité nasale et au nasopharynx, cet épithélium spécialisé produit du mucus pour piéger les débris et les agents pathogènes lorsqu'ils pénètrent dans la trachée. Les cils battent le mucus vers le laryngopharynx, où il peut être avalé dans l'œsophage.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire