les tissus osseux - Les cellules osseuses - Ma Biologie

Cours

jeudi 17 août 2017

les tissus osseux - Les cellules osseuses

Le tissu osseux est un tissu conjonctif hautement spécialisé composé d’une substance organique minéralisée. Il comprend une matrice osseuse, constituée d’une fraction organique et d’une fraction minérale, qui confère à l’os sa dureté et sa résistance, ainsi que des cellules osseuses des lignées ostéoblastiques et ostéoclastiques.




Le tissu osseux, comme le cartilage, est un tissu conjonctif spécialisé ou squelettique. 
Il comporte une matrice extra-cellulaire (MEC) minéralisée qui confère au tissu osseux sa rigidité et sa solidité et des cellules osseuses. 

Il joue plusieurs rôles : 
• un rôle de soutien.
• un rôle de protection.
• un rôle hématopoïétique.
• un rôle dans la régulation de la calcémie.

Les cellules osseuses 
Les cellules osseuses trouvent leur origine dans la moelle qui produit deux grands groupes de cellules souches: 

- Les cellules souches de la lignée hématopoïétique qui vont donner les cellules sanguines et immunitaires dont la lignée monocyte-macrophage à l'origine des ostéoclastes. 

- Les cellules souches mésenchymateuses ou stromales qui sont à l'origine des fibroblastes, des adipocytes, des cellules endothéliales et de la lignée ostéoformatrice (ostéoblastes et chondroblastes). 

La lignée ostéoclastique 
La lignée ostéoclastique dérive de précurseurs circulants, apparentés à la lignée monocytaire, qui colonisent la moelle osseuse, et se différencient au contact des cellules stromales préostéoblastiques. Les pré-ostéoclastes mononucléés fusionnent pour former des ostéoclastes matures multinucléés. 

L'ostéoclaste mature est une cellule géante multinucléée (100 µm de diamètre en moyenne). Elle est caractérisée par la présence de phosphatase acide tartrate résistante (TRAcP) contenue dans ses nombreux lysosomes, de récepteurs de la calcitonine et par sa capacité à résorber la matrice osseuse minéralisée. Le pôle basal présente une membrane plissée appelée bordure en brosse au contact de laquelle la matrice est résorbée. 

La lignée ostéoblastique 

L'ostéoblaste 
Les ostéoblastes matures sont des cellules cuboïdales mononucléées de 20 µm de diamètre, alignées et attachées sur la matrice osseuse et caractérisées par une activité 7 phosphatase alcaline importante. Leur fonction principale est de synthétiser la matrice (ou tissu ostéoïde) et de participer à sa minéralisation. 

L'ostéocyte 
Un dixième environ des ostéoblastes matures se retrouvent "emmurés" dans la matrice minéralisée, au sein de logettes appelées ostéoplastes, et deviennent alors des ostéocytes. 
L'ostéocyte est une cellule étoilée possédant de très nombreux prolongements cytoplasmiques qui cheminent, au-delà de l'ostéoplaste, à travers un réseau de canalicules creusés dans la matrice osseuse et baignés de liquide extracellulaire. 

Ce réseau permet de relier les ostéocytes entre eux et aux cellules de la surface (ostéoblastes et cellules bordantes), assurant ainsi la transmission de diverses informations chimiques (ions, hormones) et mécaniques (mouvement de fluides, déformations, gravité) par le biais de jonctions communicantes intercellulaires. 

Les cellules bordantes 
Les cellules bordantes sont des ostéoblastes devenus progressivement aplatis pour former une couche cellulaire attachée et alignée le long de surfaces osseuses dites inactives. Différents rôles leur sont attribués. Unies entre elles et aux ostéocytes, elles pourraient ainsi participer au réseau de communications inter-cellulaires. Elles pourraient également constituer une barrière fonctionnelle entre la moelle osseuse et l'os calcifié.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire