les tissus osseux - La matrice osseuse - Ma Biologie

Cours

jeudi 17 août 2017

les tissus osseux - La matrice osseuse

Le tissu osseux est un tissu conjonctif hautement spécialisé composé d’une substance organique minéralisée. Il comprend une matrice osseuse, constituée d’une fraction organique et d’une fraction minérale, qui confère à l’os sa dureté et sa résistance, ainsi que des cellules osseuses des lignées ostéoblastiques et ostéoclastiques.



Le tissu osseux, comme le cartilage, est un tissu conjonctif spécialisé ou squelettique.
Il comporte une matrice extra-cellulaire (MEC) minéralisée qui confère au tissu osseux sa rigidité et sa solidité et des cellules osseuses.
Il joue plusieurs rôles :
· un rôle de soutien.
· un rôle de protection.
· un rôle hématopoïétique.
· un rôle dans la régulation de la calcémie.

La matrice osseuse
C'est l'ostéoblaste qui synthétise la matrice osseuse et régule sa minéralisation. La fraction organique de cette matrice est composée à de collagène de type I auquel est liée la fraction minérale constituée essentiellement de cristaux d’hydroxyapatite de calcium.

Les fibres de collagène
Le collagène représente 90% de la matrice organique. C'est une glycoprotéine fibreuse, rigide, formant une triple hélice et riche en proline et hydroxyproline.
Les fibres collagéniques ainsi formées sont associées à des protéines non collagéniques secrétées par les ostéoblastes ainsi qu'à des protéines plasmatiques et des facteurs de croissance. Cette matrice nouvellement formée, appelée tissu ostéoïde, est minéralisée dans un second temps.

Les protéines non collagéniques (PNC)
Elles ne constituent que 10% du tissu organique de l’os et 2% du poids total de l’os. On peut schématiquement classer les PNC en trois groupes:
 - Les PNC osseuses proprement dites, quantitativement les plus importantes, qui font partie intégrante de la matrice osseuse.
- Les protéines plasmatiques, synthétisées dans d’autres organes et qui s’accumulent dans l’os à partir du plasma et des liquides interstitiels.
- Les facteurs de croissance, dont certains ont pu être isolés dans la matrice osseuse, comme le TGF-b.

La fraction minérale
La minéralisation nécessite des concentrations adéquates en minéraux et l'existence de sites de nucléation localisés au niveau de zones particulières des fibres de collagène de type I, permettant la formation des cristaux d'hydroxyapatite. Ils sont formés de petites plaques hexagonales organisées en lamelles sur lesquelles se répartissent les ions OH-, Ca2+ et PO4 3-

Parmi les enzymes associées à la différenciation ostéoblastique, la phosphatase alcaline est responsable du clivage des liaisons organophosphates qui libère le phosphate inorganique dans le milieu. Elle participe vraisemblablement au processus de minéralisation. Elle est localisée dans la membrane plasmique des ostéoblastes et son site actif est accessible à partir de la surface extra-cellulaire.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire