Les Épithéluims glandulaires Endocrines - Ma Biologie

Cours

jeudi 17 août 2017

Les Épithéluims glandulaires Endocrines

les glandes exocrines dont le produit de secrétion est acheminé vers l'extérieur ou dans un organe creux par un ou des canaux excréteurs et les glandes endocrines qui déversent leur produit de sécrétion (appelé hormone) dans le sang.



LES GLANDES ENDOCRINES
Elles sont formées de cellules qui déversent leur produit de secrétion directement dans le sang.
Elles sont donc entourées d'un tissu conjonctif très vascularisé.
L'organisation cellulaire permet de distinguer :

● des glandes de type cordonnal ou trabéculaire
Exemple : la glande surrénale
Les cellules sont organisées en cordons épais séparés par des espaces conjonctivovasculaires riches en capillaires.

● des glandes de type vésiculaire
Exemple : la glande thyroïde Les cellules délimitent des vésicules formées par un épithélium simple bordant une lumière large remplie de colloïde.

Ces cellules ont une double polarité : elles stockent dans la lumière de la vésicule leur produit de secrétion (une pro-hormone). Dans un deuxième temps, la prohormone est réabsorbée par la cellule vésiculaire et sert à la synthèse de l'hormone thyroidienne définitive qui sera déversée dans les capillaires entourant les vésicules.

LES GLANDES AMPHICRINES

Ce sont des glandes à la fois exocrines et endocrines. On distingue :
● les glandes amphicrines homotypiques : Un seul type de cellules exo et endocrine.
Exemple : les hépatocytes au niveau du foie


● les glandes amphicrines hétérotypiques Deux types de cellules juxtaposés au sein du parenchyme. Exemple : le pancréas qui possèdent des acinus , responsables de la secrétion exocrine pancréatique (enzymes digestives) et des ilôts de Langerhans responsables de la synthèse des hormones régulant notamment la glycémie (insuline et glucagon).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire