Les épithéliums Simples - Ma Biologie

Cours

jeudi 17 août 2017

Les épithéliums Simples

Epithélium pavimenteux simple
Une seule couche de cellules aplaties. On rencontre ce type au niveau des endothéliums et des mésothéliums.



Epithélium cubique simple
Une seule couche de cellules aussi hautes que larges. Ce type d'épithélium est rencontré, notamment, au niveau de l'épithélium ovarien, des plexus choroïdes ou des tubes rénaux embryonnaires (exemple ci-dessous).

Epithéliums prismatiques simples
On distingue plusieurs types en fonction de la présence ou non de différenciations apicales.

- Les épithéliums simples prismatiques sans différenciations apicales
Ce groupe comprend les épithéliums composés de cellules glandulaires (muqueuse gastrique) ou de simples cellules de revêtement (vésicule biliaire ou épithélium des tubes excréteurs des glandes salivaires (exemple : canal de Pflüger ).

- Les épithéliums prismatiques simples ciliés
Exemple : l'épithélium de la trompe utérine composé de cellules possédant au pôle apical des cils vrais, des cellules intercalaires, glandulaires, dont le pôle apical fait saillie dans la lumière.

-Les épithéliums prismatiques simples à plateau strié
C'est l'épithélium du jéjunum : une seule couche de cellules avec deux types de cellules, les cellules les plus nombreuses sont les entérocytes qui possèdent au niveau de leur pôle apical une différenciation sous forme de micro- villosités (plateau strié en microscopie optique) et les cellules caliciformes à mucus.

- Les épithéliums prismatiques simples à stéréocils
Exemple : l'épithélium de l'épididyme : une seule couche de cellules prismatiques présentant des stéréocils au pôle apical.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire