Les Antigènes - Ma Biologie

Cours

jeudi 17 août 2017

Les Antigènes

On appelle antigène toute espèce moléculaire naturelle ou synthétique capable d'induire une réponse immunitaire dans un organisme vivant et de réagir spécifiquement avec les produits de cette réponse, BCR/anticorps et récepteur T.



Deux autres mots doivent être associés à cette notion, ceux d'immunogène et d'haptène. Globalement, tous les immunogènes sont des antigènes, et tous les haptènes sont des antigènes. La différence réside dans le fait que les haptènes ne sont pas immunogènes. A l'inverse, les immunogènes peuvent initier une réponse immunitaire spécifique. C'est par exemple le cas des formulations vaccinales.

Les épitopes Une autre définition importante à connaître est celle d'épitope. Le synonyme de ce mot est déterminant antigénique. Il s'agit précisément de la structure moléculaire, souvent très petite, reconnue par les récepteurs pour les antigènes de l'immunité adaptative. Sur des protéines, un épitope peut être constitué seulement de quelques acides aminés, qui seront reconnus spécifiquement par des lymphocytes T, des lymphocytes B ou des anticorps. Les protéines portent souvent plusieurs épitopes différents. Sur des sucres, un épitope peut être constitué de 2 à 3 résidus glycosyl, reconnaissables par des lymphocytes B ou des anticorps.

Les différents types d’antigènes
Antigènes et biodiversité Allergènes Certains antigènes de l’environnement peuvent induire des manifestations cliniques patentes définissant le cadre des allergies. On les appelle des allergènes. Ce terme désigne des 3 antigènes portés par des éléments étrangers au soi capables d'induire et d'activer ces réponses pathologiques. Le degré de précision dans la définition des allergènes est variable.

Xenoantigènes :  antigènes présents chez tous les individus d'une ou de plusieurs espèces distinctes de celle du sujet immunisé.
 Alloantigènes antigènes inégalement répartis entre les individus de la même espèce que le sujet immunisé et entraînant la formation d'anticorps chez un individu ne possédant pas l'alloantigène en question.

Autoantigènes Enfin, le système immunitaire est parfois tellement désorienté qu'il monte des réponses immunitaires contre l'organisme auquel il appartient. Dans ce contexte pathologique de l'autoimmunité, on parle d'autoantigènes.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire