La Méiose - Ma Biologie

Cours

jeudi 17 août 2017

La Méiose

La méiose est un processus qui se déroule durant la gamétogénèse et la formation des gamétophytes. Elle permet l’obtention de cellules haploïdes à partir de cellules diploïdes. Il s’agit d’une série d’événements répartis en deux divisions successives dont seule la première est précédée de la réplication de l’ADN. Chacune de ces divisions est découpée en différentes phases.



En plus du rôle de division, la méiose a un rôle dans le brassage génétique (mélange des gènes) et ce, grâce à deux mécanismes de recombinaison génétique : le brassage inter-chromosomique et le brassage intrachromosomique.

La méiose se déroule en plusieurs étapes formant un ensemble de deux divisions cellulaires, successives et inséparables.

La première division méiotique est dite réductionnelle car elle permet de passer de 2n chromosomes doubles à n chromosomes doubles (= séparation des chromosomes homologues).
La seconde est dite équationnelle car elle conserve le nombre de chromosomes : on passe de n chromosomes doubles à n chromosomes simples (= séparation des chromatides).
La méiose permet ainsi la formation de 4 cellules filles haploïdes (ou gamètes).

La méiose 1 est précédée par une interphase au cours de laquelle chacun des chromosomes se réplique et se retrouve constitué de deux chromatides-sœurs, parfaites copies l'une de l'autre.
La première division de la méiose permet la réduction chromatique (réduction du nombre de chromosomes : passage de 2n à n) par séparation des chromosomes homologues.
Elle est constitué de 4 phases d'une division cellulaire avec quelques caractéristiques en plus propre à la méiose 1.

La méiose 2 permet la séparation des chromatides sœurs. Elle est semblable à une mitose avec quelques particularités.
elle n'est pas précédée d'une réplication de l'ADN et  les chromatides sœurs ne sont pas forcément génétiquement identiques à cause des crossing-over (brassage intrachromosomique).


Aucun commentaire:

Publier un commentaire