Anatomie Des Tiges - Ma Biologie

Cours

jeudi 17 août 2017

Anatomie Des Tiges

La tige est chez les plantes, l'axe généralement aérien, qui prolonge la racine et porte les bourgeons et les feuilles. La tige se ramifie généralement en branches et rameaux formant l'appareil caulinaire. Chez les arbres et les plantes ligneuses on distingue le tronc, La tige diffère de la racine par la présence de nœuds où s'insèrent les bourgeons axillaires et les feuilles, par l'absence de coiffe terminale et par sa structure anatomique.

La transition entre racine et tige se fait dans le « collet ». Il peut exister des tiges souterraines comme il existe des racines aériennes. Par son mode de croissance et de ramification, la tige détermine le port de la plante; elle assure une fonction de soutien et une fonction de transport des éléments nutritifs entre les racines et les feuilles.



Ce qui caractérise la tige de point de vue anatomique c’est la disposition du xylème et phloème, ils n’alternent plus  mais ils sont superposés, le xylème est interne montre une différenciation centrifuge, phloème est externe  et on observe un parenchyme médullaire important ainsi qu’une présence de tissus de soutien.

 La coupe transversale d’une tige jeune présente plusieurs zones :
 L’épiderme, constitué d’une couche de cellules juxtaposées. Leur paroi est peu épaisse et elles  ne contiennent pas de chloroplaste.

 Le parenchyme cortical, composé de grandes cellules polyédriques.

 Les cellules de la périphérie renferment des chloroplastes, mais leur nombre diminue au fur et  à mesure qu’on s’enfonce vers l’intérieur.


 Les tissus conducteurs rassemblés en amas superposés de xylème et de phloème. Le xylème, vers le centre de la tige, est coiffé, vers l’extérieur, par le phloème. Ce sont les faisceaux criblovasculaires (parfois encore appelés faisceaux libéroligneux).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire